6

Plan subjectif. Ce sentiment de calme quand les voitures garées à l’extérieur témoignent de ceux qui occupent les lieux.

6

LEO – Pau, c’est cool, mais il manque la plage, après les kebabs sont bons, je ne sais pas quoi dire d’autre.

MÉLODIE – Moi je suis venue à Pau pour mes études et j’adore cette ville, ça me change beaucoup de mon petit village de campagne. Les bus passent tout le temps, il y a de l’ambiance… Quoi dire de plus ? je ne sais pas… j’aime bien cette ville, voila.

SOPHIE – Euh pff Pau ça va j’apprécie y vivre c’est super plat on peut tout faire à vélo et ça c’est cool pour le fessier haha.

NABIL – Euh en vrai moi je kiffe de ouf je me suis fait vla des potes et la noche, c’est top donc oklm Pau.

DYLAN – Je valide Pau j’ai trouvé du taf facilement car à Toulouse c’est compliqué, les loyers sont pas chers, je trouve cette ville très conviviale.

ALEXIS – Pau pour moi, c’est une ville pratique, on est à une heure de la mer et à une heure de la montagne donc pourquoi se plaindre ?

2

La foule passe, personne ne s’arrête. Voilà 10 minutes que j’observe ces « fenêtres », intrigué. Surement devenues communes pour les habitants, j’y trouve une part de mystère.

2

À l’UPPA l’ensemble est très bétonné, avec heureusement un peu de verdure. Les bâtiments ont un style un peu lourd, d’une dimension très imposante. Lorsque l’on rentre dans un des bâtiments, il se dégage une architecture des années 1970 avec ces matériaux mis en valeur par le caractère brut du béton est très dominant. Ces ouvertures dans le mur avec ou sans vitres.