1

Alexandrine – 1870-1902 Duchesse de Trespoey. Épouse d’Émile Meley, duc du vignoble du Jurançon.
Arriel -??? Sœur du roi Judicaël – femme de lettres et musicienne, Célèbre pour son interprétation de «Sous l’océan».
Clémence – 1888-1965 Romancière et dramaturge anglaise. Connue pour son roman «A story», 1946.

3

« Prenez un toit de vieilles tuiles
Un peu avant midi.
Placez à côté
Un tilleul déjà grand
Remué par le vent.
Mettez au-dessus d’eux
Un ciel de bleu, lavé
Par des nuages blancs.
Laissez-les faire,
Regardez-les. »
Eugène Guillevic

1

Une ville aux fourrures verdoyantes débordante de jeunesse, où la générosité, l’altruisme, se joignent à nous,

où le soleil souriant se hisse entre deux nuages de pluie faisant paraître le spectre surplombant la vie Paloise,

où les rayons de soleil ravigotent nos peaux au travers la cime des grands arbres qui peu à peu se dénudent de leur pelage estival,

laissant tomber leurs dernières couleurs fiévreuses,

laissant les odeurs hivernales s’agencer.

1

L’oeil de Trespoey.

Un jour d’automne laissant les odeurs hivernales effleurer nos narines, alors que les grands arbres discutent entre eux, entourant ces grandes charmantes demoiselles aux architectures séculaires. Seul œil planté dans l’ample avenue, attirant un curieux de passage de temps à autres, reflétant un regard en rendant service à sa belle.

4

Victoria est restée plantée là, baignée de sépia. Intouchable et méprisante, elle les regarde de haut en bas.

1

Nous nous laissons emporter par cette vague de bruits incessants en laissant nos yeux se troubler de questionnements. Les paroles des professeurs s’entremêlent dans nos cervelles, le manque d’assurance nous transforme en êtres fragiles. On en devient indépendamment dépendants et cela nous convient.

6

Bruits de nous, bruits pour vous.

4

Elles s’y rencontrent juste là. Elles si différentes et pourtant si semblables. C’est ce qui les rend indissociables. C’est cette faculté qu’elles ont à exister l’une pour l’autre, l’une grâce à l’autre, l’une au travers de l’autre, sans jamais rompre l’exactitude de leur équilibre. Elle s’y rencontrent juste là, et leur union nous émeut chaque fois.

3

La diversité est un acte kamikaze sur les réseaux sociaux. L’intimité du corps, des émotions et autres ne peuvent être partagées sans répercussions. Être un harcelé ou un harceleur est devenu commun dans ce milieu, cela ne devrait pas.

3

À vous que j’ai rencontré,

Par le biais de notre passion.

Toi qui m’as permis de me dévoiler,

Sans devoir faire attention.

Je remercie la vie de m’avoir donné cette chance,

D’aujourd’hui vous rencontrer.

Ce n’est pas une coïncidence.

Art, grâce à toi, j’ai vaincu ma timidité

9

“Tu sais, commença-t-elle, tu es bien trop pressée. Prends le temps de regarder et d’admirer la beauté du monde tel qu’il est fait. Le jour venu, tu me rejoindras et tu découvriras comment tous ses fils sont agencés. Là tu verras qu’il n’y a rien de plus à comprendre. En attendant, laisse nous les broder pour toi.” Elle lui répondit d’un sourire.